En cas de transaction à l'international impliquant une devise étrangère, l’acheteur et le vendeur acceptent le risque de taux éventuellement créé par le processus de sécurisation de la transaction.

Avez-vous trouvé votre réponse?